Ma robe carottée

Patron_grosplan

C’est en cousant cette robe, patron Butterick B5846 modèle A, que j’ai fait mes premiers pas en couture.

Je devais me familiariser avec L’univers des patrons, en plus d’apprendre à coudre en tant que tel sur ma première machine à coudre. Heureusement, j’ai eu de l’aide. Quelques fils à retordre plus tard, je suis heureuse d’avoir complété cet ouvrage.

MA ROBE CAROTTÉE

Robe ButterickDos robe Butterick

Les plis

Cet ouvrage comporte de nombreux plis plats. Pour créer un pli, j’ai marqué le tissu où apparaissent des cercles sur le patron. J’ai plié et épinglé le pli en amenant la ligne de pliure sur la ligne de placement, endroit contre endroit, en faisant coïncider les cercles. J’ai cousu le pli sur la ligne de couture.

Les fronces

Pour faire les fronces du haut du corsage ou encore du haut des manches (épaules), j’ai d’abord réglé ma machine à point droit, la longueur à 3 mm, la largeur à 0 mm, j’ai conservé le pied presseur universel et j’ai surtout relâché la tension du fil. À 1 cm et demi du bord, j’ai fait un rang de points de fronce en laissant une longueur de fil d’au mois 5 cm aux deux extrémités. Pour les deux coutures, il est important de ne pas faire de point arrière. J’ai fait un deuxième rang de points cette fois-ci à 1 cm du bord, en laissant toujours une longueur d’au moins 5 cm de fil aux extrémités. Il suffit ensuite de tenir les fils bien serrés d’une main et de faire glisser le tissu le long des points vers le milieu pour créer et ajuster les fronces selon le volume souhaité (pour des haut de manches plus ou moins bouffantes par exemple).

Les manches

Il est à noter que je n’ai pas fait les manches telles que présentées sur le patron. J’ai eu envie d’utiliser davantage de tissu blanc cassé et de faire des manches vintage. Pour savoir comment faire ces manches, vous pouvez consulter l’article Patron de manche décorative.

Les boutonnières et les boutons

Comme il y en avait plusieurs sur cet ouvrage, j’ai utilisé ma machine à coudre pour faire les boutonnières puis poser les boutons. Je vous conseille de vous exercer sur un échantillon de tissu, le temps de quelques expérimentations. Une fois les tests faits, ça va comme un charme.

Pour les boutonnières, j’ai d’abord épinglé la partie du patron qui m’indiquait où les apposer et j’ai marqué sur le tissu la position de la boutonnière. J’ai posé le pied pour boutonnière sur ma machine et ai réglé le cadran de sélection de motifs sur le symbole de la boutonnière.  J’ai aussi réglé le cadran de longueur de point sur l’option boutonnière et la largeur de point sur 5. Ensuite, j’ai abaissé le pied presseur en alignant les marques sur le pied avec les marques sur le tissu. J’ai ouvert la plaque à boutonnière et j’ai inséré le bouton. L’espace occupé par le bouton sur la plaque créera automatiquement une boutonnière de la bonne dimension, ce qui est vraiment bien pensé. J’ai abaissé le levier de boutonnière et je l’ai poussé doucement vers l’arrière. J’ai mis la machine en marche tout en tenant le fil du haut. La couture de la boutonnière se fait d’elle-même. Il suffit d’arrêter la machine lorsque la boutonnière est complétée. Il ne reste plus qu’à ouvrir les boutonnières en coupant délicatement le tissu au centre avec de petits ciseaux.

Aligner les boutonnières

Pied à boutonnièresCoudre les boutonnières

BoutonnièresOuvrir les boutonnières

Pour les boutons, la première étape a été de marquer l’endroit où coudre les boutons, en insérant une épingle au centre de la boutonnière pour me guider. Pour positionner le bouton sur la marque j’y suis allée à l’oeil mais il vaudrait mieux utiliser un bâton de colle pour placer le bouton. J’ai posé la plaque de reprisage et le pied pour la pose de boutons. J’ai réglé ma machine à coudre sur point droit et la largeur de point à 0 mm pour coudre d’abord quelques points de fixation. J’ai relevé l’aiguille puis j’ai réglé à nouveau ma machine à coudre sur le point zigzag, la longueur de point à 0 mm et la largeur à 4 mm. J’ai relevé le pied presseur et j’ai tourné le volant pour vérifier que l’aiguille entrait correctement dans les trous gauches et droits du bouton. Il se peut que vous ayez à régler la largeur de point (entre 3 et 5) selon la distance qu’il y a entre les trous du bouton. J’ai cousu lentement le bouton en faisant environ 10 points. J’ai remis ma machine à coudre sur point droit et la largeur de point à 0 mm pour terminer avec quelques points de fixation.

Marquer les boutons

Pied pour boutonCoudre les boutons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *