Projet fenêtre

Résultat projet fenêtre

Recycler une fenêtre en cadre courtepointe et rangement de bobines de fil.

Un jour, en marchant vers chez moi en revenant du travail, je suis passée à côté de cette vieille fenêtre qui avait été jetée aux vidanges. Séduite, je suis revenue sur mes pas pour la ramasser. Il y avait définitivement quelque chose à faire avec ça!

Après l’avoir nettoyée, je l’ai mise à la vue pour laisser germer tranquillement l’idée de ce que j’en ferais. Il y avait plusieurs possibilités. Bien sûr, elle m’a fait penser aux magnifiques choses que créent Les Redoreuses que j’adore, dont deux de leurs réalisations décorent ma maison. Voici donc en quelques étapes comment j’ai transformé cette fenêtre en cadre courtepointe et rangement de bobines de fil.

Fenêtre

Matériel requis

– Une machine à coudre, des épingles, des ciseaux et une règle transparente;

– Une variété de tissus qui se marient bien ensemble, j’en ai utilisé six;

– Du carton pour créer le gabarit carré à courtepointe;

– Du rembourrage de style Kodel (ou pourquoi pas utiliser votre mousse de sécheuse?);

– Du bois (j’ai opté pour un quart de rond pour les supports et une baguette pour les crochets, disponibles un peu partout);

– Un fusil à colle;

– Une taqueuse;

– De la colle à vaporiser;

– Une scie sauteuse;

– Une perceuse;

– De la peinture acrylique (utilisée habituellement pour peindre des toiles);

– Un vernis brillant médium, trouvé en format de 118 ml chez Omer de Serres (facultatif);

– De la colle à bois.

Courtepointe

1. Mesurez les dimensions de cette partie de la fenêtre pour déterminer combien de carrés vous pourrez y insérer. Pour ma part, la fenêtre faisant 18 cm de largeur x 36 cm de hauteur, j’ai créé des carrés de 6 x 6 cm pour un total de 18 carrés, 3 en largeur et 6 en longueur. Découpez dans du carton le gabarit que vous aurez à suivre.

2. Marquez dans vos six tissus sélectionnés les 18 carrés  6 x 6 cm en n’oubliant pas d’y ajouter ensuite la valeur de couture (1 cm). J’ai utilisé un de mes fameux marqueurs Crayola lavable que je trouve génial sur du tissu.

exemple de carton guide

3. Disposez vos carrés de tissu dans l’ordre désiré et épinglez-les ensemble, un à un, endroit sur endroit et cousez-les afin de former trois rangées de carrés. Épinglez maintenant les rangées de la même manière et cousez-les.

bandes_cousues

Bandes_épingléesCoudre_bande

Tout_cousu

4. Aplatissez les coutures à l’aide du fer à repasser, en suivant le même sens. Si vous avez marqué vos tissus avec du feutre lavable comme moi, passez votre tissu à l’eau au préalable pour tout faire disparaître.

Repassage

5. Découpez dans le rembourrage deux rectangles correspondant à la superficie à couvrir.

Couper_rembourrage

6. Disposez un des deux rectangles de rembourrage au centre de votre courtepointe afin que les rebords soient égaux tout autour. Épinglez. Collez les rebords du tissu sur le rembourrage en retirant tour à tour chaque épingle.

Coller_tissu

7. Si votre fenêtre recyclée est toujours vitrée, il est temps de la casser, mais seulement du côté de la courtepointe. Pour ce faire, j’ai d’abord déposé la fenêtre sur un sac à poubelle ouvert. Ensuite, j’ai mis du collant gris sur la vitre puis je l’ai brisée avec un marteau.

Casser vitre

8. Insérez le rectangle dans la fenêtre et collez délicatement le tour avec la colle chaude. Je vous conseille de vous aider avec un bâtonnet de bois, un crayon ou une baguette à sushis comme je l’ai fait pour soulever le rebord à coller. Laissez sécher.

Coller_tissu2

9. Retournez la fenêtre, vaporisez de colle le rectangle de rembourrage et déposez le deuxième rectangle par dessus. Si le rebord de votre fenêtre n’est pas épais, il est possible que vous n’ayez besoin que d’une épaisseur de rembourrage.

10. Découpez dans un papier carton (le papier à patron est parfait pour ça!) un rectangle qui viendra recouvrir l’endos de cette portion de la fenêtre. Taquez le carton tout le tour du cadre.

Résultat_côté_gauche

Rangement à bobines de fil

1. Déterminez combien de supports à bobines de fil vous désirez installer, faites des marques au crayon de bois et sciez les supports dans le quart de rond. J’ai coupé 6 supports de bois de 18 cm chacun avec la scie sauteuse. En fait, j’en ai fait plus et ai choisi les plus beaux car il arrive que le bois s’effrite au contact de la scie.

2. Selon la largeur de chaque support, déterminez combien de crochets peuvent y être installés en considérant la circonférence de vos bobines de fil. J’ai prévu 4 crochets par support de 18 cm pour y mettre tous types de bobines de fil. Je vous conseille des crochets d’une longueur de 5 cm chacun. Il faut calculer la hauteur de la bobine et le bout du crochet qui entrera dans le support (environ 1 cm), sans toutefois que le crochet ne dépasse. Faites vos marques puis sciez vos crochets dans la baguette de bois.

Pour ce qui est du choix de la grosseur de la baguette, traînez avec vous une bobine de fil lorsque vous irez à la quincaillerie et assurez-vous que la baguette entre sans difficulté dans le trou de la bobine de fil. Sinon, ce n’est pas bien grave, faites comme moi et achetez-en deux de tailles différentes. Ces baguettes ne coûtent pas cher et peuvent vous être utiles éventuellement.

Scier crochets

3. Marquez, si ce n’est déjà fait, les endroits où faire les trous pour les crochets. Inclinez votre perceuse à 45 degrés et trouez bord en bord le support de bois. Pour vous aider, sachez qu’il y a souvent un niveau dans les fonctions utilitaires de votre téléphone intelligent. Collez votre téléphone sur votre perceuse et demandez à quelqu’un de vous indiquer lorsque vous atteignez le bon degré d’inclinaison. D’ailleurs, ce genre de travaux se fait mieux à deux, surtout si vous n’êtes pas familière avec les outils. Alors n’hésitez pas à demander de l’aide.

Percer trousSupports sciés et percés

4. Insérez les crochets dans les trous des supports en cognant dessus avec un marteau. S’ils sont faciles à insérer, mettez un peu de colle.

5. Pour peindre les supports, j’ai utilisé de la peinture acrylique que j’ai appliqué en deux couches. Faites des mélanges de couleur au besoin pour obtenir la teinte désirée. J’ai ensuite appliqué une couche de vernis brillant pour créer un fini laqué, pour aller avec la peinture blanche de la fenêtre. Le vernis sert également de protection mais il demeure facultatif. Laissez sécher.

Peinture

6.  La dernière étape consiste à coller les supports dans le cadre de la fenêtre. Je me suis procuré une colle qui fonctionne autant sur le bois que sur le verre (ainsi que plusieurs autres surfaces). Vous pouvez soit les coller directement sur la vitre ou encore les coller sur la bordure du cadre comme je l’ai finalement fait. J’ai tout de même choisi de conserver la vitre de la fenêtre, pour faire un clin d’oeil à sa fonction initiale. Laissez sécher.

Coller supports

7. Il ne vous reste plus qu’à accrocher vos bobines de fil et à suspendre votre beau cadre fenêtre!

Résultat projet fenêtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *